auto accrochage

Assurance auto | Un accrochage mineur, à déclarer ou non ?

Un accident avec des dommages mineurs à votre automobile; à déclarer ou non ?

Lorsque nous prenons la route avec notre automobile on est sujet à être impliqué dans un accident d’automobile, ce que l’on ne souhaite pas évidemment , accident parfois minime et d’autres qui peuvent être beaucoup plus sérieux. Si dans le deuxième cas,  il devient évident de le  soumettre le dossier à son assureur  automobile pour qu’il puisse faire enquête , procéder à l’évaluation des dommages et ensuite procéder au paiement des dommages s’il y a lieu. Dans le cas des accrochages mineurs certains conducteurs estiment qu’étant donné  les dégâts minimes cela ne méritent pas d’être déclaré à l’assureur. Une telle décision est -elle est judicieuse ou pas ?

Attention à l’historique de réclamations d’assurance auto!

Si dans le cas des accrochages, les conducteurs préfèrent ne pas réclamer de remboursement à la compagnie d’assurance, c’est pour une bonne raison. Dans les faits tous les assureurs ont accès à l’historique de réclamations de leurs assurés à travers le fichier central des sinistres automobiles qui est géré par le Groupement des assureurs automobiles(GAA). Il s’agit d’un fichier qui recense tous les sinistres auxquels a été impliqué un assuré au cours des six dernières années. Selon l’état de son historique, un assuré peut profiter de tarif préférentiel pour sa primes d’assurance automobile ou au contraire subir des majorations au regard du risque encouru. Un tel procédé a pour but d’établir un système d’équité qui récompense les automobilistes et les conducteurs les plus responsables et donc les moins impliqués dans des sinistres.

Ne vaut-il pas mieux déclarer à son assurance automobile l’accrochage ?

assurance auto accrochage

Assumer seul les frais de réparation pour ne pas être fiché dans le FCSA(fichier central), peut s’avérer une décision hasardeuse car non seulement le conducteur paie de sa poche sans possibilité d’être remboursé un jour, mais il y a également le risque que l’autre automobiliste déclare l’incident à son assureur, ce qui implique que les deux parties seront fichées au FCSA en fin de compte. Et pire encore, en consultant le dossier l’assureur n’aura qu’une seule version des faits, celle du deuxième conducteur. Donc le mieux à faire est de signaler l’accrochage à la compagnie d’assurance automobile même sans faire de réclamation ce qui permet au moins à l’assureur de déterminer le degré de responsabilité .
Il est important de signaler que tout conducteur a la possibilité de demander une copie de son dossier de réclamation du FCSA pour connaitre son historique et de demander des corrections s’il y lieu. La demande d’une copie du dossier se fait auprès du groupement des assureurs automobiles (GAA).

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire