Il est normal d’assurer une voiture ou un motocycle mais il ne faut pas oublier que la loi oblige tout un chacun d’avoir une assurance pour VTT et comme d’habitude, il est conseillé de demander des devis d’assurance avant d’acquérir votre Quad.

Il serait judicieux de rappeler que pour conduire un VTT il faut avoir un certificat d’aptitude à l’âge de 16 ou 17 ans, alors que pour être accompagné d’un passager il faut être âgé de 18 ans.

Choisir une assurance pour votre VTT

Comparez rapidement parmi plusieurs assureurs spécialisés en assurance pour votre Quad.

Au moment de contracter une assurance pour votre VTT, vous devez garder à l’esprit que le contrat englobe aussi bien le propriétaire que les autres utilisateurs. Vous pouvez choisir de vous adressez à un agent ou un courtier mais il existe aussi des compagnies d’assurance spécialisées dans les véhicules hors route.
Tout l’intérêt de souscrire à une assurance VTT réside dans la couverture et le remboursement dans les cas de blessures corporelles causées à autrui et qui s’activent à chaque fois que la responsabilité civile de l’assuré est engagée. Alors que pour les blessures personnelles, elles sont couvertes en fonction des garanties choisies et qui figurent sur le contrat d’assurance.

assurance quad

Une assurance VTT, à quel prix ?

Pour connaitre combien va couter une assurance VTT, il faut savoir qu’une telle estimation dépend du modèle du quad, de son utilisation, du lieu de résidence, du profil même de l’assuré et enfin le type de la couverture choisie.

Si la police d’assurance comprend la garantie couvrant les risques et les dommages au vtt, l’assureur verse une indemnité en cas de vol ou de vandalisme correspondant au montant convenu à verser au delà de la franchise.

Comment se faire rembourser une perte ?

En cas de vol ou de vandalisme, il faut aviser la police qui doit établir son rapport et vous fournir le numéro correspondant que vous devez communiquer à votre assureur. En fonction des clauses du contrat d’assurance, le prestataire va vous dédommager. Généralement il faut attendre un délai de 30 jours avant de recevoir une indemnisation le temps de laisser la police effectuer les recherches nécessaires pour retrouver le vélo objet du vol. Dans le cas de vandalisme, il faut prévoir un délai de 60 jours après avoir fourni tous les justificatifs nécessaires. S’il s’agit d’un accrochage sans blessés, un constat à l’amiable est à remplir, autrement il est impératif de contacter les autorités et il ne faut surtout pas oublier d’aviser votre assureur.

N’oubliez pas de vous protéger !

Contracter une assurance est nécessaire pour avoir une couverture pour la responsabilité civile mais aussi pour votre véhicule contre les accidents, les vols et le vandalisme. Néanmoins il ne faut pas négliger d’adopter quelques gestes responsables qui peuvent s’avérer très utiles et peu couteux, notamment en portant le casque qui est non seulement une obligation légale mais aussi une précaution indispensable pour une protection corporelle idéale. De même les protections aux coudes et aux genoux ne sont pas superflues. Le vélo doit être sécurisé par un antivol et attaché à un obstacle fixe si nécessaire et le ranger dans le garage de votre maison. Des gestes simples, pratiques et efficaces qui permettent d’éviter de se sécuriser et de protéger votre VTT sans négliger pour autant une assurance qui peut vous rembourser la perte de votre vélo ou son remplacement. Afin de bien choisir son assureur, il est important de faire le tour de plusieurs courtiers et agents, demander des devis en fonction du vélo souhaité et surtout ne lésiniez pas sur les garanties qui peuvent s’avérer nécessaires et moins couteuses en fin de compte notamment en cas d’accident.