conduire en hivers

Conducteurs… soyez plus vigilants en hiver !

Le nombre d’accidents grimpe considérablement en hiver, ce qui se confirme d’ailleurs par les réclamations pour collision qui ont lieu durant la saison hivernale et qui constituent un tiers des réclamations se produisant tout au long de l’année. Un chiffre alarmant qui doit inciter les conducteurs à être plus vigilant et prendre plus de précautions en utilisant la route en hiver.

conduire en hivers

Prendre des précautions

La plupart des accidents et des collisions survenus en hiver sont dût à une perte de contrôle sur la chaussée enneigée ou glacée.
Il est impératif de déneiger et de dégivrer le véhicule avant de circuler avec le véhicule, de vérifier le niveau du  réservoir d’essence sans omettre de s’assurer du bon fonctionnement des essuie-glaces et du niveau du lave-glace. De même,  il faut se renseigner sur la météo avant de prendre la route afin d’éviter d’être coincer dans une tempête de neige. Un complément de mesures est à prévoir notamment se munir d’un antigel, de fusées de détresse, une pelle à neige et de câbles à survolter.

Une fois derrière le volant, la prudence est de mise car le conducteur n’est pas uniquement responsable de sa vie mais aussi des autres passagers et utilisateurs de la route. Il faut penser à augmenter la distance sécuritaire entre les véhicules en prévision d’arrêt brusque la chaussée glacée ou de la mauvaise visibilité  pour ainsi disposer d’une distance de freinage suffisant.

Assurance motoneige en ligne

L’assurance motoneige est maintenant disponible en ligne, c’est simple et efficace

Quelle merveilleuse idée que de pouvoir magasiner son assurance motoneige en ligne, venez le constater. Veuillez compléter  le formulaire joint et  comparer.

Informations :

 

Au Québec, la loi sur les véhicules hors route oblige les propriétaires de Quad(VTT) et de motoneige à détenir une assurance de responsabilité civile pour un montant minimum de 500,000$. La Société d’assurance automobile du Québec(SAAQ) ne vous couvre pas si vous avez un accident dans un sentier de motoneige et  qui entraînerait des blessures corporelles soient à vous-même, votre passager ou à d’autres personnes. Lorsque vous vous procurez votre droit d’accès aux sentiers par l’entremise d’un club affilié à la Fédération des clubs de motoneige du Québec le motoneigiste membre de la FCMQ deviendra automatiquement titulaire d’une assurance responsabilité civile de 500 000 $ qui va vous couvrir pour les dommages corporels ou matériels que vous pouvez causer à autrui.

Quant aux dommages à votre motoneige vous pourrez souscrire une assurance collision et risques multiples  au près d’accès direct.com

Vol de motoneige

Quelques conseils de sécurité émis par la Sûreté du Québec

Treize pour cent de la population du Québec de plus de 15 ans pratique la motoneige. Ce sont 410 000 Québécois qui feront au moins une sortie en motoneige cette année. Selon la Société de l’assurance automobile du Québec, il y a 173 519 motoneiges immatriculées.

La valeur de ces engins fait en sorte que la motoneige devient une cible de choix pour les voleurs. Certaines règles de prévention peuvent, une fois appliquées, tenir à distance ces individus.

1) Entreposez toujours de façon sécuritaire votre motoneige, si possible hors de la vue des passants.

2) Installez un système d’alarme sur l’immeuble servant à entreposer ce genre d’équipement (pensez à utiliser un système d’enregistrement vidéo).

3) Installez de l’affichage confirmant les lieux sécurisés.

4) Évitez de laisser vos motoneiges sans surveillance, particulièrement aux résidences secondaires.

5) Évitez de laisser la clé de contact dans le contact lorsque votre motoneige n’est pas utilisée.

La Sûreté du Québec vous invite à la prudence. Assurez vous de respecter la réglementation, conduisez prudemment. L’abus d’alcool et la conduite ne font pas bon ménage. Le Code criminel s’applique de la même façon aux conducteurs de motoneiges qu’aux conducteurs de véhicules de plaisance.