Juste au moment de signer pour votre hypothèque

Contracter une assurance prêt hypothécaire est chose indispensable pour protéger son bien et sa famille en cas de décès. Mais la majorité des assurés soit plus de 85% paie trop cher pour cette protection.

Trouver la propriété adéquate est un processus des plus délicats, car il faut dénicher la bonne superficie, la bonne architecture, le bon emplacement, le nombre de pièces et le style adaptés, le meilleur voisinage possible, etc. Et une fois la décision est prise, il faut penser au financement et à la protection optimale pour un tel investissement. C’est une démarche très importante dans la vie d’une personne.

Assurance vie et invalidité

L’acceptation du dossier par la caisse Desjardin ou l’un des établissements financiers est un moment de joie et on se précipite souvent de signer les documents les yeux fermés, sans trop réfléchir à l’assurance vie et invalidité. On remplit en hâte le questionnaire santé pour que la prime d’assurance s’ajoute immédiatement au montant du prêt contracté. La démarche est simple mais elle coûte trop cher surtout que l’assuré ne se doute même pas de la valeur ou du coût final de l’assurance emprunt hypothécaire.

La seule préoccupation à cet instant est de connaitre le montant à payer chaque semaine, chaque quinzaine ou chaque mois. Il est très récurrent qu’on pense qu’en cas de maladie, d’invalidité ou de décès l’hypothèque sera tout de même payée.

Il faut bien assimiler ce que vaut l’assurance emprunt hypothécaire contractée auprès de l’établissement financier. Généralement l’agent qui présente l’offre réclame haut et fort que l’hypothèque sera honorée en cas de maladie ou de décès, mais ce n’est pas évident car le processus de réclamation n’est pas aussi simple que ça. En cas de sinistre il faut prévoir un délai d’attente de 90 jours notamment pour le décès ou la maladie. Alors qu’en cas d’invalidité totale il faut que, pour les 24 premiers mois, l’assuré soit en état d’incapacité continue entravant l’exercice de toute activité régulière génératrice de revenu. Le mois suivant et tout au long de la période des prestations, l’assuré doit être dans un état l’empêchant d’entreprendre toute occupation raisonnable et n’avoir aucune aptitude à générer une quelconque rémunération. L’invalidité de l’assuré doit être totale, en plus il doit bénéficier d’un suivi médical en fonction de sa condition et ce tout au long de la période d’incapacité.

On désigne par activité régulière, toute occupation ou activité professionnelle à caractère lucratif et dont l’assuré tirait profit avant son invalidité. Alors que l’occupation raisonnable fait référence à toute occupation professionnelle susceptible de générer un revenu convenable en comparaison avec la rémunération générée avant l’invalidité totale et que l’assuré est apte à exercer en raison de l’expérience, l’éducation, la formation ou les connaissances acquises ou à acquérir.

Pour être considéré dans un état d’invalidité totale et pouvoir prétendre à la couverture offerte par l’assurance emprunt hypothécaire il faut revoir les situations suivantes :

-Une fracture de jambe nécessitant la mise en plâtre pour une durée de 30 jours ne donne pas lieu à une couverture par l’assurance.

-Un burn out : un suivi psychiatrique sera nécessaire, réalisé par un psychiatre mandaté par la compagnie d’assurance.

-Une crise cardiaque requérant entre 3 et 4 mois de repos, est couverte mais le paiement ne se fera pas sur une longue durée.

-Une fatigue ne fait pas l’objet de couverture.

-Un mal de dos, dans ce cas l’assuré a intérêt de n’avoir jamais été traité auparavant pour ce type de maux et qu’il ne l’ait pas déclaré lors de la souscription autrement pas de couverture.

Pour être bien couvert et remboursé il faut être paraplégique en chaise roulante, avoir un accident cérébral vasculaire ou une maladie grave comme un cancer, dans ce cas les assureurs paient tout au long de la durée de traitement, mais ils s’arrêtent dès que l’assuré est apte à reprendre ses activités régulières.

Magasiner l’assurance hypothécaire 

Au regard de ces données il n’est nécessaire de prendre une décision hâtive, au contraire il vaut mieux magasiner pour pouvoir décrocher les meilleures offres et réaliser des économies importantes. Le magasinage permet de faire des économies de plusieurs milliers de dollars sur les 20 ou les 25 ans de l’emprunt hypothécaire. Sans omettre qu’une bonne couverture devient incontournable pour prévenir les difficultés possibles en cas d’invalidité ou de décès.

Il convient de souligner que l’assurance prêt hypothécaire contractée auprès des banques et établissements financiers prêteurs, implique la vérification de l’assurabilité du client au moment de la réclamation seulement et non pas lors de la souscription. Or le courtier se charge de vérifier l’assurabilité du client au moment de contracter une assurance vie et invalidité. C’est pourquoi il est toujours conseillé de souscrire à un contrat individuel qui présente de nombreux avantages. En effet une telle police revient beaucoup moins chère en plus l’assuré est propriétaire de son assurance et peut en disposer à sa guise contrairement à la protection collective offerte par la grande majorité des banques et établissements de crédit. D’un autre côté une assurance individuelle adopte des primes constantes ce qui prévient toute hausse des taux d’intérêt et ce tout au long de la durée convenue dans le contrat. Contracter une assurance vie individuelle ou collective c’est un choix de l’assuré qui doit sélectionner l’option la plus adaptée à sa situation et qui va lui permettre de profiter d’une réduction non négligeable de sa prime.

Il est à noter qu’il est possible de migrer d’une assurance prêt hypothécaire vers une assurance vie sans avoir à refaire toute la démarche se rapportant à l’enquête médicale. Sans omettre que la protection individuelle offre plus de liberté notamment pour la désignation des bénéficiaires.

Pour les proches et la famille pouvoir bénéficier d’un capital et rembourser l’emprunt sans tracas est primordial. En plus le reliquat après paiement du prêt, peut être utilisé à leur convenance car ils sont les bénéficiaires et non pas l’institution prêteuse.

Courtierweb propose par son réseau de référant une gamme d’assurance individuelle qui répond aux besoins et aux attentes de chacun, avec le meilleur rapport couverture- prix. Il est possible de demander une soumission gratuitement et sans engagement à travers la plateforme en ligne, la procédure ne prend que quelques minutes. Même les personnes âgées de plus de 65 ans, elles peuvent employer le comparateur en ligne pour contracter l’assurance la mieux adaptée à leur situation.

Il est à noter que chaque établissement financier présente des offres d’assurance emprunt hypothécaire très variées avec des tarifs, des clauses et des garanties qui lui sont propres. Il serait pertinent de demander toute la documentation et les éclaircissements nécessaires avant de prendre une décision. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à faire appel à un pro pour mieux assimiler tous les détails de l’offre. Aucune obligation ne stipule de contracter l’assurance chez l’établissement créancier, l’assuré peut souscrire en toute liberté pour une assurance auprès de tout autre assureur.

Pour bénéficier du meilleur magasinage de façon judicieuse, il serait intéressant de passer par courtierweb qui est un comparateur de prime indépendant, ce qui évite tout conflit d’intérêts et offre le meilleur service à l’utilisateur. C’est l’occasion de décrocher le meilleur rapport garantie- prix.